Coraline

Neil Gaiman est un de mes auteurs favoris. J'ai l'impression que, quoiqu'il fasse, j'adore. C'est avec lui que j'ai découvert le fantastique et je me précipite sur chacune de ses sorties.

Coraline était passé à travers les mailles du filet, certainement parce que c'est un livre généralement rangé chez les enfants/jeunes ados...

~

Coraline et sa famille viennent d'emménager dans un nouvel appartement, lui-même situé dans une vieille maison, et, en attendant la rentrée des classes, elle décide de jouer à l'exploratrice vu que ses parents sont trop occupés pour la distraire...

Après avoir découvert une porte murée dans son salon, Coraline ne peut s'empêcher de se demander ce que ce mur de briques cache... Et une nuit, elle va le découvrir à ses dépens... En effet, après un passage plus que bizarre dans lequel elle va devoir ramper, la petite fille se retrouve chez elle, mais dans un chez elle un peu différent...

Dans ce monde, les parents de Coraline sont parfaits, gentils, aimants et attentifs. Un peu trop attentifs peut-être. Et puis, pourquoi ont-ils des boutons à la place des yeux ? Que sont devenus ses vrais parents ? Que veut lui demander son "autre mère" ?

Avec l'aide d'un chat qui parle et de quelques âmes d'enfants perdus, Coraline va essayer de retrouver ses parents, mais il faut faire vite, avant qu'Elle ne perde patience...

~

À son habitude, Neil Gaiman nous embarque dans son univers bien à lui. On commence dans un monde plus ou moins normal mais rapidement on se retrouve de l'autre côté du miroir, là où d'autres choses sont possibles... mais peut-être dangereuses.

Les personnages extravagants de l'auteur sont tout simplement superbement drôles.

Les demoiselles Spink & Forcible sont à mourir de rire et le dresseur de souris est tout aussi inquiétant que drôle.
Les parents de Coraline sont un peu effacés, je n'ai pas eu le temps de m'attacher à leurs personnalités, donc leur disparition ne m'a pas vraiment attristée, mais elle a réussi à me captiver du début à la fin.

Enfin une héroïne qui est loin d'être parfaite ! Capricieuse, exigeante et en même temps adorable et drôle, Coraline est une enfant comme tant d'autres, mais avec juste ce petit truc en plus (son caractère de tête de mule ?) qui va l'aider dans sa quête improbable...

Une très bonne adaptation
d'Henry Selick est sortie en 2009 !

L'histoire, quant à elle, est un mélange parfaitement bien dosé : un peu d'aventure, pas mal de surnaturel et juste ce qu'il faut de terreur pour faire peur à des enfants de 10-11 ans sans leur donner de cauchemars.

Même si Coraline est une fille, dans le club de lecture que j'anime pour des 6èmes, les garçons ont adoré le roman.
Ils ont aimé la curiosité de Coraline, son côté un peu garçon manqué et sa forte tête, et ils ont tout simplement adoré les moments qui faisaient vraiment peur (ça m'a rappelé ma folie des Chair de Poule quand j'avais leur âge !).

De mon point de vue d'adulte, j'ai énormément apprécié cette lecture, rapide et bien rythmée, même si je me suis souvent rendu compte que la cible est un peu plus jeune que pour L'Étrange Vie de Nobody Owens. Certains passages sont un peu rapides à mon goût, j'aurais aimé un peu plus de développements, notamment sur les parents de Coraline, mais je pense que le format actuel est très bien trouvé pour les 10-13 ans avides de frissons et de bonnes lectures...

Encore une merveilleuse histoire de Neil Gaiman, qui ne m'a jamais déçue et me plonge à chaque fois dans des univers délirants !

Combien de cupcakes ?

6 commentaires:

Karine:) a dit…

J'ai beaucoup aimé aussi. Je suis grande (mais très peureuse) et Gaiman a réussi à me faire frissonner!

virginie a dit…

Je n'ai jamais lu Gaiman, je ne connais pas du tout son univers et ce livre me tente bien pour une première fois, qu'en penses-tu?

Dae a dit…

Virginie, je pense que c'est idéal pour commencer vu que c'est court et que ça se lit rapidement. Si tu n'aimes pas son style tu pourras quand même finir Coraline sans te forcer, et si tu aimes, tu pourras suivre avec ses autres romans ^^

BlackWolf a dit…

Ce livre fait parti des nombreux Gaiman que je n'ai pas encore lu et ton avis pique ma curiosité. Je jetterai un coup d'oeil si jamais je le croise.

latite06 a dit…

Je pense découvrir cet auteur avec ce livre là, le résumé et ton billet me font très envie :-)

Bonne fin de soirée !

Luna a dit…

J'ai eu un peu de mal avec cette histoire petite, et visiblement, le temps n'a rien changé à tout ça... dommage !

Enregistrer un commentaire